Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez

I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley

Invité
Consumed by the shadows
Anonymous
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley Empty

I know I needed you but I never showed
Maddox & Maya
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Elle avait une nouvelle fois une idée en tête. Une chose qu'elle avait envie de faire et ce depuis bien longtemps maintenant, plusieurs mois même alors qu'elle avait gardé l'idée dans un coin de sa tête pour y réfléchir le plus longtemps possibles. Maya ne devait pas se faire prendre, du moins essayer au maximum car c'était qui l'amusait le plus : désobéir aux règles sans se faire prendre afin d'ajouter un certain risque, lui rajouter une dose d'adrénaline qu'elle aimait temps. Elle aimait parfois faire des blagues à la vue de tous afin de s'amuser et d'amuser les autres élèves de l'école mais elle aimait parfois également le faire en solo. Même si en soit se faire prendre était parfois d'autant plus drôle, de voir la réaction des professeurs, de comment ils peuvent bien s'énerver ou non. La salle de retenue était devenue comme son nouveau chez elle, y passant plus de temps là bas que dans ses propres dortoirs et ceux depuis le début de ses années scolaires à Poudlard. Dès les premiers jours, elle s'était faite remarquer par les plus pars des élèves même si ses bêtises étaient beaucoup plus superficielles, un moyen complet de se protéger de toute force de mal qui pouvaient se trouver tout autour d'elle. Avant elle faisait cela pour se mettre comme des murs autour de son cœur et d'elle, pour que personne ne l'approche réellement car elle ne voulait en aucun cas s'attacher à une personne qui pouvait se trouver dans cet endroit. C'était comme une promesse que Maya s'était faite à elle même, alors que tout ce qu'elle redoutait c'était de devoir partir de nouveau comme elle en avait si bien l'habitude maintenant. Elle ne pouvait rester à un endroit quelques années que là voilà de nouveau dans sa voiture à arpenter les routes du pays à la rechercher d'une nouvelle ville dans laquelle sa mère et elle ne seraient alors encore jamais aller. Le nombre de fois qu'elle avait pu déménager était si grand que la blonde ne saurait réellement dire le chiffre exacte. C'était horrible … et si merveilleux à la fois. Elle avait pu apprendre de si nombreuse choses sur le monde qui l'entourait, sur ce que les sorciers appelaient le monde des moldus et qui avait été son monde depuis bien des années, alors que voyager lui avait permis d'apprendre plusieurs cultures, plusieurs marnières de faire mais il y avait une chose qui lui avait toujours manquer lors de ses longs voyages  car ce n'était pas un problème en soit de voyager de la sorte. Plusieurs familles, plusieurs personnes aimeraient pouvoir faire comme elle et visiter le pays entier, pouvoir connaître plus de choses, d'autres horizons que la ville natal dans laquelle ils étaient née. Malheureusement pour Maya, voyager n'avait pas été un choix mais plutôt une nécessité. Ce qui lui manquait était tout simplement un chez elle.

Juste un chez elle, un endroit quelque part où elle pourrait dire fièrement que c'était chez elle. Un endroit où elle serait à l'abri et malgré ses longs voyages il ne bougerait pas attendant tout simplement son retour. Un endroit bien précis qui l'accueillerait les bras grand ouvert, qui ne lui fermera jamais la porte au nez. Un endroit qui était chez elle tout simplement. Cela pouvait paraître si banal pour des personnes plus ''normal'', pour des personnes qui n'avaient pas eu sa vie et qui ne pouvait en soit que très peu la comprendre mais c'était une chose si significatif pour la troisième année à un point inimaginable. Et Poudlard avait su lui donné ce qu'elle recherchait tant depuis des années maintenant. Poudlard était devenue son nouveau chez elle, un endroit où elle se sentait enfin au complet, enfin elle même. Alors ses bêtises étaient devenues au fur et à mesure qu'elle prenait de l'assurance, un plaisir. Un moyen de se défouler un peu plus, de rigoler sur l'instant même alors que finir en retenue n'était pas grand chose pour la jeune femme. Il y avait en quelque sorte ce ressentiment de danger qui était présent, bien que amoindri car en soit elle ne risquait rien de très grave. N'est-ce pas ? Du moins elle l'espérait mais aujourd'hui même elle devait faire. Les appartements du personnels étaient un endroit qui lui avait fait de l’œil pendant plusieurs mois maintenant et elle s'était promis d'y rentrer à un moment ou un autre. Elle devait voir. Maya devait voir à quoi tout cela pouvait bien ressembler, alors qu'elle s'était imaginé mille et une chose au cours de l'année. Elle voulait observer, elle voulait espionner pour comprendre alors que sa curiosité était piquée au maximum maintenant. Plusieurs fois elle avait tenté d'y rentrer sans succès, il y avait toujours un truc qui lui en empêcher, un élève qui se trouvait dans le coins et qui allait forcément la dénoncer s'il la voyait, un professeur qui décidait de sortir de là au même moment. Ce n'avait jamais été le bon moment mais Maya avait l'impression que aujourd'hui se serait la bonne, que aujourd'hui elle pourrait enfin découvrir comment le personnel de cette école vivait, voir leur appartement privé. Personne ne pouvait lui dire et ce n'était très certainement pas la jeune femme qui allait demander directement aux professeurs. Non, y aller en douce était beaucoup plus amusant et instructif pour son propre avis.

Il était assez tard dans la journée, et Maya était entrain de sécher une heure de cours pour pouvoir correctement venir dans cette partie du château qui l'intéressait tant. Elle avait bien fait attention, que pratiquement tous les élèves se trouvaient en cours ce jour si, que la plupart des professeurs ne se trouvaient pas dans leur appartement ainsi la jeune femme avait beaucoup plus de liberté. Elle avait passé quelque semaines à préparer ce coup si, et elle avait bien l'attention de le faire coûte que coûte désormais. Elle avait observé pendant des semaines les heures dans lequel Poudlard pouvait d'une certaine manière, baigner dans le calme ou peu de personnes se trouvaient dans les couloirs voir complètement personnes. Bien évidemment il y avait la nuit, elle aurait pu tout simplement sortir de son dortoir comme elle le faisait souvent afin de s'y rendre mais alors cela signifiait prendre un plus grand risque car tous les professeurs et autres se trouvaient à ce moment même dans leur appartement et elle n'avait pas voulu prendre le risque de les réveiller dans leur paisible sommeil car ils seraient alors encore plus énervé et ça pour Maya : Non merci ! Alors on pouvait la voir en ce moment même, déambuler en sautillant dans le grand couloir remplis de statues afin de se rendre dans cet endroit qu'elle convoitait tant depuis plusieurs mois. Elle allait enfin pouvoir le faire, y rentrer et cela la mettait dans un état d’excitation sans nom. Elle était entrain de chantonner gaiement, une petite mélodie qu'elle avait elle même faite, alors que cette fameuse porte se trouvait de plus en plus proche d'elle. Elle s'arrêta net devant, alors qu'un grand sourire ce trouvait sur son visage, un sourire sans nom à la fois complètement excité mais un sourire également très admirative. Elle s'était tellement imaginé de chose derrière cette grand porte que l'idée même d'avoir enfin la vérité était si excitant. Le nombre de scénarios qu'elle avait pu se faire, se disant parfois que derrière cette porte il faisait sombre et noir, que la plus pars des professeurs s'amusait à faire des expériences malsaine sur des animaux, que d'autres rigolaient et se moquaient de tout avec ses rires affreux qui avaient bercé toute l'enfance de Maya, ces rires de sorcières qu'il y avait eu dans ses nombreux livres. Ou alors elle s'imaginait tout le contraire, un endroit merveilleux, remplis de paillettes et de licornes ou les professeurs riaient gaiement et faisaient des petites blagues par ci par là. Tellement de possibilité que Maya avait du mal à tenir sur place. Elle tandis alors la main pour prendre la poignet pour afin savoir la vérité, pour enfin être fixé. Elle était prête, elle allait y arriver et au moment même ou elle commença à l'ouvrir, elle entendit un bruit, elle sentit une présence derrière, se retournant brusquement tendant sa baguette vers l'inconnue.

« Qui est … Maddox ? »

Oh non. Maddox était là, et pourquoi fallait-il qu'il tombe maintenant ? Jamais elle ne pourrait rendre visite aux appartements privés du personnels ? Personne ne pourrait lui laisser ce plaisir ? Non. Elle était bien décidée à y aller quelque soit les remontrances de Maddox et s'il le fallait, elle le tira de force pour qu'il vienne avec elle, baisant tout simplement sa baguette pour l'instant.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
Maddox Berkeley
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle / .sparkle Âge : 28 Parchemins : 1792 Gallions : 1043 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley 1478294386-bout-gauche 0/0I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley 14844311  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley Empty

Maddox & Maya
I know I needed you but I never showed
Maddox se trouvait en cours, au fond de la classe, prenant des notes et profitant de la légère brise que procurait la porte ouverte sur le couloir. Il ne faisait pas si chaud, mais il trouvait ce petit courant d’air agréable. De temps en temps, il regardait ce qui se passait à l’extérieur quand il entendait des bruits de pas. En général, c’était un professeur ou un auror car la plupart des élèves étaient en cours. Et en dehors des cours, ils devaient normalement être accompagnés, bien que certains étudiants trouvaient parfois une solution pour échapper à la surveillance. Maddox n’aimait vraiment pas les nouvelles règles qui les privaient de leurs libertés. Mais c’était pour leur bien, d’après le directeur. Soudain, des légers bruits de pas attirèrent son attention. Quand il tourna la tête, il la reconnut immédiatement : c’était Maya. Il venait de la voir passer. Maddox se mit alors à réfléchir très rapidement. Normalement, il était presque certain qu’elle aurait dû être en cours à cette heure-là. Alors, que faisait-elle dans ce couloir, mais surtout, où allait-elle ? Elle allait encore s’attirer des ennuis. Le Serdaigle n’aimait pas que Maya passe trop de temps en salle de retenue. Il voulait que sa petite protégée s’amuse, mais sans dépasser certaines limites. Envers Maya, il était très protecteur sans vraiment pouvoir se l’expliquer. Elle était comme la petite sœur qu’il n’avait jamais eu, comme la sœur qu’il aurait aimé avoir. Ayant grandi seul, la solitude l’avait pesé. Maddox devait aller voir ce qu’elle faisait hors de sa classe. Mais pour cela, il devait s’absenter brièvement de son cours à lui. Sachant que c’était de plus en plus difficile ces derniers temps, il décida d’utiliser une vieille ruse interdite au château : le nougat néansang. Maddox ne savait plus trop comment il avait mis la main sur ces nougats, mais il avait décidé de les mettre de côté au cas où il en aurait l’utilité un jour. Il prit l’un des deux bonbons en sa possession et le coupa en deux. Une partie rendait malade et l’autre conjurait les effets du bonbon. Une fois la première partie avalée discrètement, Maddox se mit à saigner du nez. Il se leva discrètement, juste le temps que le professeur voit qu’il avait un problème avant de quitter la classe rapidement sans qu’on n’ait le temps de lui dire quoique ce soit.

Une fois hors de la classe, il prit l’autre moitié du nougat pour annuler les effets du sort. Seulement voilà, le Serdaigle avait maintenant du sang sur les mains et le bas du visage. Le remède avait fait effet et il ne saignait plus du nez à présent. Il n’avait malheureusement pas de mouchoirs sur lui, donc il tenta de s’essuyer sur sa robe de sorcier noire. Il n’avait pas de temps à perdre, il se débarbouillerait plus tard. Le plus important, c’était de retrouver Maya avant qu’elle ne fasse des bêtises. Maddox se dirigea logiquement vers les escaliers et il la vit, quelques étages plus bas. Elle allait au troisième étage. Il accéléra le pas pour la rejoindre, descendant les marches deux à deux, avant que l’escalier ne change de direction. Maddox traversa le couloir des statues et armures sans trop regarder autour de lui. Ces armures, en particulier, ne lui plaisaient pas beaucoup. Elles lui donnaient la chair de poule. Au fond du couloir se trouvaient les appartements du personnel de l’école. Et justement, il aperçut Maya, elle était face à une porte et lui tournait le dos. Suspicieux. Maddox s’approcha sans trop faire de bruits, et du haut de son mètre quatre-vingt-dix, il jeta un coup d’œil par-dessus son épaule. Elle avait la main sur la poignée, alors il devina forcément ce qu’elle était en train de faire. C’est à ce moment-là qu’elle se tourna vers le brun en pointant sa baguette vers lui. « Qui est… Maddox ? » Quand il était aussi près d’elle, il remarqua à quel point elle était encore petite, ce qui le fit sourire. Maya l’avait tout de suite reconnu. Heureusement qu’elle n’avait pas eu le réflexe de lui envoyer un sort. Elle finit par baisser sa garde. Maddox n’était pas une menace pour elle. Pas encore.

« Qu’est-ce que tu fais là, Maya ? Tu n’es pas censée être en cours ? » Maddox savait très bien que oui, elle était censée être en pleine leçon. Il ne savait pas pourquoi elle avait décidé de sécher, et ce n’était pas la première fois, mais il comptait bien lui dire que ce n’était pas une solution. Ses bêtises, elle pouvait toujours les faire en dehors des heures de cours. Le Serdaigle vit la blonde le regarder avec les yeux ronds. Oh, il avait presque oublié qu’il avait du sang un peu partout sur le bas du visage et qu’il avait dû un peu sécher. « Oh, ça ? J’ai dû innover un peu pour sortir du cours. Tu dois déjà connaître l’astuce. » Il lui fit un clin d’œil. Même si Maddox n’était pas pour ce genre de ruses afin de sortir de cours, il savait que c’était tout à fait le genre de Maya. Et comme il l’aimait bien, il se permettait d’être un peu plus léger parfois avec elle. Si ça n’avait pas été pour la Gryffondor, il serait sans doute encore tranquillement en train de prendre des notes en classe. « Bref, je suis juste venu te dire de retourner en classe avant qu’un professeur ne te voie dans les couloirs et que tu ais des problèmes… Tu n’aurais pas un mouchoir ? » Si un professeur le voyait dans cet état en dehors de l’infirmerie, ce serait lui qui aurait des problèmes. D’ailleurs, il fallait lui aussi qu’il retourne très bientôt en classe avant que son professeur ne commence à se poser des questions. Avant que Maya n’ait le temps de lui répondre ou de lui proposer un mouchoir, si elle en avait, des bruits de pas raisonnèrent dans le couloir. Ils avaient très peu de temps, et ils ne pouvaient pas retraverser le couloir des statues sans se faire voir. Maddox ne possédait pas encore de cape d’invisibilité, et Maya non plus d’après ses connaissances. Il échangea un regard avec la Gryffondor et ils semblèrent tous les deux se mettre d’accord : il fallait qu’ils entrent dans les appartements, ou au moins dans le couloir qui menait aux différentes portes. C’est ce qu’ils firent. La porte n’était pas verrouillée. Très peu d’élèves venaient par ici et le couloir de portes se présenta à eux. Si la personne qui arrivait était un professeur, ils étaient tout aussi grillés. Merde.

« Ce n’est pas une très bonne idée, on devrait faire demi-tour. » Voyant l’expression sur le visage de Maya, Maddox comprit que c’était exactement ce qu’elle avait espéré. « On ne peut pas s’introduire chez un professeur… » Pourtant, s’ils ne le faisaient pas, ils allaient bientôt se faire prendre.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
Anonymous
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley Empty

I know I needed you but I never showed
Maddox & Maya
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Non, non, non et non ! Pourquoi est-il là maintenant ? Franchement ? Elle ne pourrait jamais aller découvrir ce qui se trouvait tout au bout de ce couloir des statues et qui lui faisait envie depuis si longtemps. Pourquoi ? Pourquoi le ciel s'acharnait sur elle ainsi ? Est-ce qu'elle était maudite ? Non parce que si cela était le cas il fallait absolument qu'on lui dise maintenant car plus on tarde plus elle se mettra en colère plus tard. Elle aimait pas cela. Elle ne pouvait plus faire de bêtises en paix désormais que Maddox était souvent présent pour l'en empêcher, comme une sorte de gouvernant qui était toujours là pour la surveiller. Elle l'aimait bien. Vraiment. Maddox était une personne que Maya appréciait réellement – et c'était plutôt rare, il était gentil avec elle et ils avaient passé ensemble de très bon moments à rigoler. Elle se rappelait parfois, la fois où ils s'étaient rencontrés dans cette salle de retenue. La jeune femme avait continué, comme à son habitude, ses petites bêtises par ci par là, ne tenant pas une seule fois en place pour énerver un peu plus le professeur qui était entrain de les surveiller. C'était drôle et amusant mais voir une personne qui pouvait rigoler à ses âneries l''était encore plus. Maya aimait plus que tout pouvoir faire rire les gens autour, avoir un certain public comme un clown qui pourrait se produire dans un cirque. C'était ça. Elle n'était qu'un rien d'autre que en quelque sorte le clown de cette école sans doute l'une des plus jeunes qui pouvaient faire autant de bêtises en si peux de temps, après tout elle était arrivé à peine une heure dans le château à son arrivé en première année que le professeur Macgonagal l'avait déjà repéré et lui avait dit qu'elle serait alors en retenue. Qui pouvait se venter d'avoir déjà eu une heure de colle sans même avoir commencé réellement l'année scolaire ? Très peux de personne et Maya aimait bien raconter cette petite histoire un peu partout, s'en ventant presque comme si c'était un exploit en soit et pour elle s'était le cas. La jeune femme a toujours été un peu distraite ne pouvant jamais réellement tenir plus d'une seconde dans sur sa chaise, ou un endroit quelconque sans bouger. Elle n'avait sans doute jamais était réellement diagnostiquer par un médecin, manquant tout simplement d'argent mais Maya savait qu'elle possédait comme un trouble de l'attention avec hyperactivité. Elle était tout simplement convaincu d'être ainsi, car elle s'était renseignée par tout les moyens possibles avec internet ou encore les livres que des médecins avaient pus écrire et Maya présentait pratiquement tout les symptômes. Elle n'arrivait jamais à rester concentré, bougeant toujours sur sa chaise sans pouvoir rester sur place, elle était du genre impulsive, à agir d'abord et réfléchir après. Toujours à venir s'opposer aux règles que l'on pouvait lui mettre, à passer outre pour tout simplement avoir le plaisir de désobéir.

Et puis Maddox était arrivé dans sa vie un peu au hasard alors qu'ils s'étaient retrouvés tout les deux en salle de retenue. Il avait en quelque sorte débarqué un peu au hasard dans sa vie mais Maya aimait bien pensé que ce n'était rien d'autre que le destin. Qu'un jour ou l'autre dans n'importe quelle circonstance ils auraient fini par se rencontrer d'une façon ou d'une autre parce que c'était ainsi que leurs histoires avaient été écrites. Alors elle ne le montrait pas, à aucun moment faisant genre de ne pas être intéresser par le serdaigle comme si elle était totalement indifférente quand à ce qui peu lui arriver ou pas dans la vie mais en réalité Maya appréciait réellement le jeune homme. Il devenait un peu plus chaque jour comme le grande frère qu'elle n'a jamais eu, il faisait partit de plus en plus de ce qu'on pourrait appelé une famille. Mais qu'est-ce qu'était réellement une famille ? Avoir des frères et sœurs, des grands parents, des cousins et cousines, oncles et tantes et plus que tout avoir un père. C'était après tout cela la définition de la famille qu'on avait pu lui répéter à l'école des Moldus, se rappelant toujours le jours où un professeur avait demandé à tout la classe de faire un arbre généalogique et Maya a été la seul à ne pas pouvoir rendre son travaille complet n'ayant tout simplement mis le nom de sa mère au dessus du siens et tout la classe avait pu en quelque sorte se moquer d'elle. Elle n'avait pas de famille. Du moins pas autant que les autres qui l'entouraient. Elle n'avait pas de père et est-ce qu'on pouvait réellement dire qu'elle avait une mère ? Non. Du point de vue de la blonde en tout cas. Sa mère a toujours été occupé entre ses différents travail pour venir réellement s'occuper d'elle, la preuve étant que depuis tout petite, jamais sa mère n'est venu la bordé le soir, lui lire une histoire, jamais sa mère n'était la lorsque l'orage faisait fureur dans le ciel ou quand Maya croyait aux monstres sous les lits. Jamais sa mère n'a été là le soir parce que Maya devait essayer de se faire à manger toute seule, elle n'était pas là pour l'aider à faire ses devoirs, ou tout simplement s'installer dans le canapé pour regarder un bon film avec du pop-corn. Et pourquoi ? Parce qu'elle travaillait encore et encore sans jamais s'arrêter. Alors Maya n'avait tout simplement pas l'habitude qu'on fasse attention à elle comme le faisait Maddox en ce moment même, étant toujours là pour l'empêcher de faire différentes bêtises qu'elle avait préparé. D'apr-ès vous pourquoi elle faisait autant de bêtises d'ailleurs ? Pour essayer un minimum d'avoir de l'attention qu'on s'occupe d'elle que se soit gentiment ou même en l'engueulant, pour que l'on vienne envoyer des lettres à sa mère qu'elle sache qu'elle avait peut-être une fille, pour enfin qu'elle s'intéresse à ce qu'elle pouvait faire. Au début cela n'avait que pour ça, et au fur et à mesure Maya appréciait. Elle appréciait faire des bêtises, s'amusant plus qu'autre chose alors elle avait continué juste pour rire.

« Si. Mais c'est pas grave, le cours ne m’intéresse pas de toute façon alors bon … Mais toi ? T'es pas sensé être en cours aussi ? Alors désolé tu n'as rien à me dire cette fois parce que tu es toi même entrain de sécher. »

Elle croisa les bras sur sa poitrine alors qu'elle tournait un peu le regard comme si elle était entrain de bouder. Il n'avait rien n'a lui reprocher ! Pas cette fois-ci, parce que s'il le faisait alors ce serait réellement injuste ! Pourquoi il devrait lui faire la moral comme quoi sécher c'était mal alors qu'il était lui même entrain de le faire ? Elle n'acceptera pas le coup de ''fait ce que je dit pas ce que je fais''. Hors de questions, c'était sa règle à elle après tout parce qu'ici c'était elle qui s'attirait toujours les problèmes d'une manière ou d'une autre et elle aimait beaucoup se plaindre des autres également. Elle fini par retourner le regarde vers Maddox ouvrant un peu les yeux ayant toujours une mine boudeuse sur le visage avant de remarquer tout le sang sur le visage de son ami. Elle fut surprise sur le coup se demandant tout simplement qu'est-ce qu'il avait bien pu lui arriver pointant du bout de son doigt le sang qui dégoulinait encore un peu de son nez, bégayant au passe ne sachant pas quoi dire tout simplement. Elle était un peu surprise d'autant de sang, et de ne pas l'avoir remarqué avant. Qu'est-ce qu'il a bien pu faire bon sang ? Il s'était battu avec quelqu'un ? Non. Cela ne ressemblait en aucun cas à Maddox que de venir à se battre avec quelqu'un, il était tout simplement trop gentil et puis un serdaigle se battre ? Sérieusement ? Ces personnes étaient beaucoup mieux entre les livres que de se battre avec les points. Mais bien vite la réponse lui fut donner alors que Maddox. Ce n'était rien. D'accord. Tout s'expliquer alors que bien évidemment Maya connaissait l'astuce du nougat né je sais plus quoi. Elle connaissait pratiquement toute les astuces possibles afin d'éviter un cour ou même tous les cours. C'était une professionnel dans ce domaine, bien plus que l'on pouvait penser. Et bien évidemment les remontrances arrivèrent juste après à la grande surprise de la blonde – ironie – alors qu'elle venait lever les yeux en l'air. Non mais sérieusement ? Les problèmes, c'est bien la dernière chose qui la préoccupait alors qu'elle était tout simplement frustré de ne pas avoir passer encore les portes qui se trouvait juste derrière elle.

« Sérieusement ? Je te signal que t'es pas en cours toi non plus. Puis tu sais que je m'inquiètes pas des problèmes, ou du danger, je me ris du danger même ahaha. T'as vu ? La petite référence ? Dis moi que tu connais le roi lion j'espère ? Non ? Bon tien ton mouchoir ... »


Elle allait lui sortir les mouchoirs qu'elle avait dans la poches mais des bruits de pas s’entendirent à l'autre bout du couloir et Maya pouvait apercevoir une ombre qui allait s'approcher alors rapidement elle passa les portes derrières elle pour ne pas se faire chopper avec Maddox. Et tout d'un coup c'est un sourire béa qui apparaissait sur son visage alors qu'elle pouvait enfin apercevoir à quoi ressembler les lieux derrières ses grandes et mystérieuses portes. Depuis le temps qu'elle attendait cela, avançant un peu doucement comme si elle n'osait plus désormais alors que ce qu'elle rêvait le plus se trouvait juste sous ses yeux. Enfin ! C'était le seul mot qui lui venait en tête alors qu'elle se mis un peu à sautiller sur elle même tout en poussant un petit cris finissant pas se retourner vers Maddox. Lui il avait l'air moins enchanté, elle releva les yeux en l'air finissant par lui tendre un mouchoir.

« Quand on veut on peut ! C'est juste que t'es un trouillard Maddox. Si tu veux tu peux rester ici et attendre que la personne qui marche dans le couloir passe ses portes et que tu te fasses prendre, ou venir avec moi et avoir une chance de passer incognito. »

Il avait le choix maintenant de la suivre ou pas mais Maya n'allait pas s'empêcher de rentrer chez un professeur. Il y avait tellement d'appartement qu'elle ne savait même pas ou aller examinant les différentes portes possible avant d'en passer une un peu au hasard. Elle ouvrit la porte alors que ses yeux avaient des milliers d'étoiles, c'était tellement existant mais rapidement elle eu un aire de dégoût sur le visage alors qu'elle venait même à se bouger le nez et refermer la porte rapidement. Elle se retourna quelque instant vers Maddox avant de lui dire en rigolant quelque peu.

« Faut pas aller ici, beurk. Je sais pas à qui appartient ses quartiers mais il y a plus de bordels que dans ma chambre et je suis bien placé pour dire que je suis pas du genre très ordonnée ! »

Elle rigola un peu avant de se diriger rapidement vers une autre porte, avant de l'ouvrir elle se retourna une dernière fois vers Maddox l'invitant à venir d'un geste de la main avant disparaître derrière la dite porte …  




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
Maddox Berkeley
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle / .sparkle Âge : 28 Parchemins : 1792 Gallions : 1043 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley 1478294386-bout-gauche 0/0I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley 14844311  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley Empty

Maddox & Maya
I know I needed you but I never showed
Ayant aperçu Maya dans le couloir alors qu’elle devait être en cours, Maddox avait décidé de quitter sa salle de classe pour aller voir ce qu’elle préparait. Il comptait juste lui dire de retourner en cours et faire de même. Il voulait seulement s’absenter quelques minutes, espérant que Maya l’écoute et arrête de sécher. Même s’il n’était pas toujours derrière elle, le brun savait qu’elle ratait plus de cours qu’elle ne le devrait. « Si. Mais c'est pas grave, le cours ne m’intéresse pas de toute façon alors bon… Mais toi ? T'es pas censé être en cours aussi ? Alors désolé tu n'as rien à me dire cette fois parce que tu es toi-même entrain de sécher. » Le cours ne l’intéressait pas ? Maddox eut envie de rire et de pleurer en même temps. Dans le futur, des tas de cours ne l’intéresseront pas, ce n’était pas une raison pour éviter d’y aller. Et là, elle lui retourna la question. C’est vrai, Maddox était censé être en cours. Mais comment pouvait-il arrêter Maya de faire des bêtises s’il restait dans sa salle de classe ? Il n’avait pas eu le choix. Et il avait eu raison de s’inquiéter, la Gryffondor était bien en train de préparer un mauvais coup. Madd se sentit un peu disputé. Il était si rare qu’il rate un cours qu’il n’avait pas l’habitude qu’on lui reproche de ne pas y être. Maya fit semblant de bouder. Mais il savait qu’elle ne lui ferait pas la tête longtemps. Maya n’avait pas un sale caractère, c’était une jeune fille bien, il l’avait tout de suite senti.

Enfin, Maya sembla remarquer le sang sur le visage de Maddox. Le né moldu expliqua qu’il était sorti du cours grâce à cette technique pour venir lui dire de retourner en classe avant qu’elle n’ait des problèmes. Maddox aurait bien voulu que Maya devienne un peu plus sérieuse, même si elle était encore jeune et qu’il comprenait qu’elle souhaite encore s’amuser. « Sérieusement ? Je te signale que t'es pas en cours toi non plus. Puis tu sais que je m'inquiète pas des problèmes, ou du danger, je me ris du danger même ahaha. T'as vu ? La petite référence ? Dis-moi que tu connais le roi lion j'espère ? Non ? Bon tiens ton mouchoir... » Maddox ne comprit pas la référence de Maya. Il avait beau être né moldu, ses parents n’étaient pas du genre à l’emmener voir des films au cinéma ou à en louer pour lui. C’était à peine s’il avait le droit d’aller de temps en temps à la bibliothèque. Et si c’était un livre aussi, il ne l’avait pas lu non plus. Il n’y pouvait rien s’il s’inquiétait pour Maya, il ne voulait pas qu’elle ait des ennuis. Il ne voulait pas la savoir en danger. Maddox allait prendre le mouchoir de Maya quand des bruits de pas se firent entendre et elle n’eut pas le temps de sortir son paquet qu’ils devaient se cacher pour ne pas se faire repérer. Tant pis, le débarbouillage attendrait encore un peu.

Pensant que s’introduire chez un professeur n’était pas une très bonne idée, Maddox proposa de faire demi-tour. Mais il était trop tard, Maya n’avait plus qu’une envie : elle voulait assouvir sa curiosité. Elle avait l’air super excitée. Maddox était plus réservé, même s’il devait avouer qu’une toute petite part au fond de lui avait envie de vivre la même aventure que Maya. Elle lui tendit enfin un mouchoir. Il lui sourit tout en le portant à son visage. Il faudra quand même qu’il passe aux toilettes pour vraiment se débarbouiller avant de retourner en cours. « Quand on veut, on peut ! C'est juste que t'es un trouillard, Maddox. Si tu veux tu peux rester ici et attendre que la personne qui marche dans le couloir passe ses portes et que tu te fasses prendre, ou venir avec moi et avoir une chance de passer incognito. » Quoi ? Maddox un trouillard ? D’où sortait-elle cette idée ? Il sourit. Bien sûr, il ne voulait pas se faire prendre. Et c’est vrai, il n’était pas le plus courageux du monde. Il se mit à la suivre tout en la sermonnant pour de faux : « C’est pas comme ça qu’on parle à ses aînés. Je vais t’apprendre le respect, tu vas voir. » Dit gentiment Maddox en rigolant. Maya ouvrit une porte. Il regarda par-dessus sa tête. Facile quand on mesure au moins trente à trente-cinq centimètres de plus que la blondinette. Ce qu’il vit ressemblait fortement à l’appartement d’un homme n’ayant pas trop le temps ou la motivation de ranger. Maddox fut curieux de savoir à qui appartenait cet appartement, mais Maya referma aussitôt la porte avant de se tourner vers lui. Elle avait l’air choquée. « Faut pas aller ici, beurk. Je sais pas à qui appartient ces quartiers, mais il y a plus de bordel que dans ma chambre et je suis bien placé pour dire que je suis pas du genre très ordonnée ! » S’exclama-t-elle avant de rire. Maddox non plus n’était pas très ordonné, il comprenait donc très bien la demoiselle. Lui non plus n’en était pas au point de cet appartement.

En train de penser, il ne vit pas tout de suite que Maya avait déjà ouvert une seconde porte. Elle lui fit signe de le suivre et il se dépêcha afin de ne pas se faire prendre par l’hypothétique personne qui allait peut-être arriver d’ici peu. Elle avait déjà disparu quand il arriva au niveau de l’appartement. Il entra à son tour et ferma la porte derrière lui. Les professeurs devraient vraiment monter d’un cran au niveau de la sécurité si une jeune fille de troisième année arrivait si facilement à s’introduire chez eux. Maddox regarda autour de lui, cet appartement était beaucoup mieux tenu que le précédent. Il espéra alors que le propriétaire n’était pas en train d’arriver ou arriverait pendant qu’ils s’y trouvaient. Toujours planté devant la porte d’entrée fermée, Maddox n’osa pas bougé. Ce qui n’était pas le cas de Maya, il ne la voyait déjà plus. Puisqu’ils étaient déjà là, autant regarder un peu. Les appartements étaient plus spacieux et mieux équipés que les dortoirs, ce qui était normal. Quand Maddox croisa son reflet dans un miroir, il se souvint alors qu’il devait à tout prix se débarbouiller. C’est donc vers la salle de bain qu’il se dirigea tout en aillant quelques scrupules à utiliser les biens d’un professeur. Quand il entra dans la salle de bain, il fut impressionné par le nombre de produits de beauté. De toute évidence, c’était l’appartement d’une femme. Il vit quelques sous-vêtements et vêtements étendus pour sécher à quelques mètres de lui et détourna vite le regard, aillant l’impression de s’immiscer dans l’intimité d’une femme. Mais vu la modernité des sous-vêtements, il s’agissait probablement d’une jeune femme professeur. Face au lavabo, Maddox fit couler l’eau et utilisa ses mains pour se débarbouiller en tentant de ne pas mettre de l’eau ou du sang partout. Il voulait que ce soit parfait, que personne ne devine qu’il était passé par là. En espérant ne pas tomber sur une maniaque remarquant chaque détail. Une fois tout le sang parti, il s’essuya sur sa manche… quand il remarqua qu’il avait aussi du sang sur ses vêtements. Il soupira et quitta la salle de bain. Plus jamais il n’utiliserait de nougat néansang.

Maddox regardait les murs du couloir en se disant qu’il était content qu’il n’y ait pas de tableaux. Il n’y avait pas réfléchi, mais ces tableaux auraient pu les dénoncer dès le retour du propriétaire ou aller chercher ce dernier dès l’intrusion des deux élèves. Soudain, il entendit du bruit dans une autre pièce. « Maya ? » Appela-t-il tout en la cherchant. Le Serdaigle pria très fort pour qu’elle n’ait rien cassé qui ne soit réparable avec la magie. Quand finalement, il la trouva. Maddox constata qu’elle avait en effet fait tomber quelque chose de lourd, mais que ce n’était pas cassé. Il l’aida alors à remettre l’objet à sa place. « Je ne pensais pas avoir besoin de te dire de faire attention… » Dit-il avec un léger sourire en coin. Maddox était conscient que parfois, il jouait un peu trop le rôle de grand frère avec Maya, mais c’était la relation la plus fraternelle qu’il avait au château en dehors de Flynn ou de sa meilleure amie Mila. C’était une des relations qui lui faisait garder les pieds sur terre et ne pas sombrer dans sa folie paranoïaque ou dans l’envie de rester seul. Maya, c’était son petit rayon de soleil qui lui donnait parfois des coups sans le vouloir. « Alors, qu’est-ce que tu as découvert ? » Demanda Maddox à la Gryffondor en essayant de créer un nouveau moment de complicité entre eux. Au fond de lui, si Maya ne tenait pas autant à lui, Maddox serait vraiment blessé alors il ne faisait pas que passer son temps à la réprimander, il savait aussi parfois s’amuser avec elle, comme lors de leur rencontre.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
Anonymous
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley Empty

I know I needed you but I never showed
Maddox & Maya
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Maya était très certainement l'un des plus heureuse en ce moment même alors qu'elle arrivait à voir ce qu'elle voulait voir depuis plusieurs mois déjà et même bien avant lors de a première année à Poudlard. Les appartements des professeurs étaient une chose en soit qui l'avait toujours fasciné jusqu'à maintenant, vouloir voir comment ils pouvaient bien vivre quand ils ne faisaient pas les professeurs un peu trop sévère ce qui pouvait espéré au plus au point Maya. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle n'allait pratiquement jamais en cours tout bonnement parce que les profs l'énervaient quand ils étaient trop sévère, ou l'ennuyait quand ils étaient trop mou. Elle préférait de loin s'amuser dehors dans les jardins ou se retrouver dans un coin paumé du couloir qu'elle seule connaissait avec sa guitare à la main et son bloc note juste à côté. La blonde était une hyperactive dans toute sa splendeur et rester assis pendant une heure ou deux sur un chaise à écouter une personne lui dire ce qu'elle doit apprendre, ce qu'elle doit connaître était bien trop dure pour elle. Du point de vue de la Griffondor apprendre les choses dans les livres ne suffisaient guerre, ou ne fusait pas du tout même, bien au contraire il fallait savoir expérimenter toute seule les différents sort, tester jusqu'à ce que cela suffise et après on voit, apprendre de ses erreurs pour mieux évoluer était sa philosophie bien qu'étrange pour la jeune femme qui détestait tout simplement perdre ou échouer étant avant tout une très mauvaise perdante. Elle se trouvait que très peu en cours que dans ce qui l’intéressait en soit et participer activement à la chorale du l'école. Cela et les cours de musiques étaient peut-être les seuls cours qu'elle ne manquait jamais parce que la musique était bonnement sa passion et qu'elle voulait avant tout devenir plus tard une compositrice experte et pourquoi devenir complètement une star connu de tout le monde ? Un rêve qu'elle pouvait avoir depuis toute petite et qu'elle avait l'intention d'aller jusqu'au bout de se rêve. C'était la seule chose à laquelle elle pouvait encore espérer maintenant, là seule chose à laquelle elle savait qu'elle était extrêmement douée. Elle se savait profondément bonne dans ce qu'elle pouvait faire dans la musique, elle savait que ses chansons étaient bien, qu'elle n'avait pas forcément une voix ordinaire mais plutôt une voix qui sortait du lot et ce n'était pas là dans un esprit un peu narcissique qu'elle pensait cela. Loin de là même, elle ne se pensait pas supérieur à tout le monde mais elle se savait forte dans le domaine de la musique, l'un des seuls où elle était douée.

Les professeurs avaient vraiment de la chance ayant pour eux seules un appartement qui était même plus grand que ce que Maya avait pu avoir tout au long de sa vie. C'était triste à dire en soit mais Maya était juste tellement admirative, regardant cet espace avec des petites étoiles dans les yeux venant presque à sautiller sur place dès qu'elle fut rentrer dans l'un des appartements poussant des petits cries à droite et à gauche. Elle dépêcha d'enter dans l'un des pièces au hasard ce qui s’avérait être une chambre tout bonnement. Très certainement une chambre d'une femme à voir comment elle pouvait être si bien rangée et en voyant tous les produits de beauté et les vêtements qui apparaissaient dans l’armoire plus loin. Elle se dirigea vers cette dite armoire avant d'ouvrir les portes du placard en grand les yeux complètement admiratif. La jeune fille ne savait pas où Maddox avait bien pu allait ou si même il l'avait suivis ou plutôt fait le guet devant la porte mais elle n'en avait que faire sur le moment bien trop occupé à regarder tous les vêtements qui se trouvaient dans cette armoire. Elle en pris quelqu'un les mettant juste devant elle afin de s'admirer dans le miroir adjacent pour faire comme si elle était une grande personne. De très jolies vêtements passant de robe en robe, de jupe en jupe avant de finir le tour et de refermer l'armoire, se dirigeant vers la commode cette fois-ci pour observer la grande boite qui était posée juste dessus. Quel magnifique boîte avec des bordures dorée et des gravures en tout genre, Maya essaya de la prendre ne s'attendant pas à ce qu'elle soit aussi lourde la faisant chuter au sol. Elle s'arrêta net priant pour ne rien avoir casser alors qu'elle entendait son nom être prononcer plus loin avant de voir Maddox pointé le bout de son nez le visage un peu plus propre qu'avant. Elle le dévisagea pendant l'espace d'un instant, se disant qu'il avait du faire un tour du côté de la salle de bain pour s'enlever tout ce sang espérant simplement qu'il n'avait pas sali toute la salle de bain de rouge aussi maladroitement qu'elle avait pu faire tomber la boîte par terre et peut-être même l'avoir casser. Oh dieu qu'elle n'espérait pas cela, pas sur une si jolie boîte mais surtout que s'il n'arrivait pas à la réparer, ils seraient bien dans de sale pétrin car cela voudrait que des personnes se seraient introduit dans cette chambre et la tableau se feront un plaisir de les dénoncer brusquement pour leur maîtresse.

« Mais j'ai fait attention ! »

Elle essaya de se défendre comme elle le pouvait sachant tout de même que Maddox disait cela pour venir la taquiner un peu et sans dire également que cela faisait plaisir Maya de voir comment il pouvait prendre soins d'elle. Car prendre soins des gens se n'étaient pas simplement les rendre heureux, juste s'amuser avec eux mais également faire attention qu'il ne se perde pas en route et c'est ce que faisait Maddox avec Maya. Ils revenaient à remettre la boîte à sa place tandis que Maddox lui demandait ce qu'elle avait bien pu trouver. Un grand sourire apparut sur ses lèvres alors qu'elle tourna ses yeux en direction de son ami avec un air malicieux à l’intérieur.

« Alors ! Tu vois cette boîte juste devant nous et bien je sais pas ce qu'elle contient … Mais n'était-elle pas magnifique ? Peut-être est-ce une boîte un musique ou une boîte à bijoux ou pourquoi pas les deux après tout ? Il n'y a qu'une seule façon de la savoir ! »

Elle sortie sa baguette fixant la boîte juste devant elle alors qu'elle secoua sa baguette sortant un ''Allohomora'' de sa bouche alors qu'elle était concentrée au plus haut point. Elle espérait vraiment que le sort allait pouvoir fonctionner avant de venir se faire exploser quelque chose la figure restant béante sur le moment tandis que de la suit avec attirée sur son visage le rendant quelque peu noir et ses cheveux un peu en arrière. Alors ça, elle ne s'en attendait absolument pas, mais alors pas du tout.

« Elle a mis un piège ! J'en reviens pas mais alors pas du tout ! Allohomora ! »

Elle ressayait encore une nouvelle fois espérant que cela marche cette fois-ci ce qui avait l'air d'être le cas. Elle frappa ses mains l'une contre l'autre comme pour s’applaudir et fini par ouvrir la boîte de ses mains tombant sur des bijoux plus soyeux, plus beaux et plus brillant les uns que les autres alors qu'un grand sourire apparut sur son visage de nouveau. Elle ne se fit pas prier pour en prendre un dans ses mains ce qui avait l'air d'être un collier avant de ce le mettre au tour du coup et de se retourner vers Maddox.

« Regard moi ça ! Ils ne sont pas beaux dit moi ? Je trouve qu'il me vont à ravir personnellement. »


Elle fit la grande pendant deux secondes, avec des petites mimiques par ci par là avant de se mettre à rigoler à pleins poumons. Qu'est-ce qu'elle pouvait être contente sur le coup ! Depuis le temps qu'elle voulait se trouver dans ses appartements …




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
Maddox Berkeley
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle / .sparkle Âge : 28 Parchemins : 1792 Gallions : 1043 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley 1478294386-bout-gauche 0/0I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley 14844311  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley Empty

Maddox & Maya
I know I needed you but I never showed
« Mais j'ai fait attention ! » Répondit Maya pour se défendre alors que la boite qu’elle tenait dans les mains était à présent au sol. Maddox espérait qu’elle ne l’avait pas cassée, peut-être que cette boite avait beaucoup de valeur aux yeux de la propriétaire de cet appartement, qui était peut-être une de leurs professeurs. Ils remirent la boite en place et de l’extérieur, elle semblait en parfait état et il n’y avait aucune trace au sol, c’était parfait. Il pouvait à nouveau respirer. Le Serdaigle demanda à la jeune fille ce qu’elle avait découvert, se montrant curieux à son tour, mais surtout voulant lui faire plaisir aussi en créant un nouveau moment de complicité. Il se demandait s’il y avait quelqu’un chose d’important dans cette boite ou si elle faisait de la musique. « Alors ! Tu vois cette boîte juste devant nous et bien je sais pas ce qu'elle contient… Mais n'est-elle pas magnifique ? Peut-être est-ce une boîte à musique ou une boîte à bijoux ou pourquoi pas les deux après tout ? Il n'y a qu'une seule façon de le savoir ! » Maddox acquiesça. Maya avait les mêmes idées que lui et lui aussi trouvait que cette boite était belle. Il ne la mettrait pas dans sa chambre, car c’était plus un truc de filles, mais il reconnaissait que la personne qui avait cette fois devait avoir du goût. Bien sûr, le né-moldu ne s’y connaissait pas plus que cela et tout ce qui sortait un peu de l’ordinaire était déjà extraordinaire pour lui, qui venait d’un milieu très modeste. La Gryffondor sortit alors sa baguette pour l’ouvrir à l’aide d’un sortilège basique. Mais quelque chose lui explosa au visage et quand Maddox posa les yeux sur Maya, il était inquiet pour elle. Quand le brun constata qu’elle n’avait rien qu’un peu de noir sur la figure et les cheveux légèrement en pétard, il pouffa de rire pour se moquer de sa protégée, qui avait une drôle de tête. « Elle a mis un piège ! J'en reviens pas, mais alors pas du tout ! Alohomora ! » Malgré le piège, Maya ne se laissait pas impressionner et recommença. Elle n’avait pas peur de se prendre un deuxième sortilège. D’ailleurs, Maddox ne s’y attendait pas non plus. Est-ce qu’il y avait vraiment quelque chose de valeur là-dedans ? Est-ce qu’il y avait souvent des effractions dans les appartements du personnel pour qu’elle ait ressenti le besoin de protéger son bien ? Ou peut-être que ce professeur était un peu paranoïaque comme l’était Maddox. Maya réussit enfin à l’ouvrir, il n’y avait donc pas de double-piège. La jolie jeune fille s’applaudit elle-même et il se joint à elle pour la féliciter, même s’il se demandait si c’était bien de l’encourager à fouiller dans les biens des autres, surtout des biens protégés contre les intrus. Il était tout de même là pour la superviser et la surveiller, au cas où Maya ne se montrait pas très raisonnable. Quand elle ouvrit la boite, il regarda à l’intérieur en même temps qu’elle et vit des bijoux. Maddox avait rarement vu de si beaux bijoux. Ils n’étaient pas aussi beaux que ceux que portait la mère de Flynn, mais ils étaient très beaux et brillants. Le Serdaigle posa les yeux sur son amie, elle avait des étoiles dans les yeux, des étoiles aussi brillantes que les bijoux les plus dorés de la boite.

« Regarde-moi ça ! Ils ne sont pas beaux, dis-moi ? Je trouve qu’ils me vont à ravir personnellement. » Dit Maya à Maddox après avoir pris l’un des bijoux pour le mettre autour de son cou. Ce collier était certes très joli, et il irait très bien à Maya, mais dans cette tenue, ce n’était pas du tout approprié et c’était presque risible. Pourtant, elle était très heureuse et il voulait lui faire plaisir. « Il est magnifique, il te va très bien. Il ne manque plus qu’une jolie robe. » Maddox rigolait en voyant Maya faire la belle. Elle lui aurait presque fait un défilé si elle avait aussi décidé d’essayer les vêtements. Le jeune homme approuva le nouveau style de Maya, ornée de bijoux qui coûtaient plus chers que tout ce qu’ils portaient sur eux combinés. « Tu as tout d’une grande. » Affirma-t-il à la jeune femme, avant de sourire. « Enfin presque. » Il lui fit un clin d’œil. Elle était encore un peu jeune et elle avait encore le temps de grandir et de devenir une femme magnifique qui ferait tourner la tête de tous les hommes. Elle était déjà très belle et elle avait probablement du succès parmi les élèves de son année. Mais il n’en savait rien car elle ne lui en parlait pas. Et il ne voulait pas non plus être trop protecteur envers elle, il savait qu’il n’aimerait pas trop que des garçons lui tournent autour parce qu’elle avait cette innocence qu’il ne voulait pas voir disparaître. « Allez, remets les bijoux à leurs places. Ils ont sûrement beaucoup de valeur, il vaut mieux éviter qu’il arrive un accident. » Il ne fallait pas qu’ils en cassent un ou qu’ils en perdent un. Et si le professeur avait le malheur de trouver rien qu’une boucle d’oreille en dehors de la boite, elle saurait que quelqu’un s’était introduit chez eux. Maddox regarda bien autour d’eux pour vérifier qu’ils n’avaient rien fait tomber en fouillant. Le Serdaigle s’éloigna un peu pour aller faire un tour du côté de la cuisine. Il avait envie de voir ce que ce professeur avait dans son frigo, juste parce qu’il était curieux de savoir s’ils mangeaient en dehors de la grande salle ou si parfois ils mangeaient chez eux. Il trouva le frigo assez vide, il y avait deux bouteilles d’alcool, quelques fruits et quelques autres choses. Il en déduit alors que le professeur prenait la plupart de ses repas avec eux. Une fois le frigo fermé, il laissa traîner ses doigts sur le plan de table, qui était d’une propreté impeccable. « Ce serait drôle de jouer une petite blague au professeur comme de mettre du sucre à la place du sel, non ? » Le professeur ne penserait pas forcément que des élèves s’étaient introduits chez elle. Elle aurait pu être distraite ou un autre membre du personnel lui aurait fait la blague. D’ailleurs, qui dit qu’elle n’avait pas de temps en temps des invités ? Sauf qu’au moment où il avait proposé cette blague à Maya, qui venait d’apparaître dans la cuisine, ils entendirent un bruit vers l’entrée. La porte venait d’être déverrouillée et la porte allait s’ouvrir d’un instant à l’autre. Maddox regarda Maya en panique. Il ne savait pas où ils pouvaient se cacher dans la cuisine, il n’y avait aucun endroit à couvert. Alors il entraîna Maya avec lui jusqu’à la chambre où ils se cachèrent dans le placard. Il n’y avait pas plus cliché comme endroit.

« Tu vois, je t’avais dit que c’était une mauvaise idée. » Chuchota le jeune homme tout en essayant d’habituer ses yeux à l’obscurité. Il espérait que le professeur ne viendrait pas dans la chambre et encore moins dans le placard, sinon elle se poserait bien des questions sur ce que faisaient les deux élèves chez elle. Il ne voulait pas avoir des problèmes et il ne voulait pas que Maya en ait non plus. Il resta ensuite silencieux tout en essayant de voir à travers les petits trous qu’il y avait dans le placard, mais il ne voyait franchement rien. Et dans l’appartement, il n’y avait plus aucun bruit. Le professeur était-elle entrée ? Etait-elle déjà partie ? Etait-elle en train de deviner qu’elle n’était pas seule chez elle ? Il y avait trop de questions auxquelles il ne pouvait malheureusement pas répondre. Il tourna la tête vers Maya, mais se cogna dans quelque chose et en levant sa main vers sa tête, il mit un coup à Maya. Ils n’étaient pas très discrets et il espérait qu’ils ne se fassent pas repérer.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
Anonymous
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley Empty

I know I needed you but I never showed
Maddox & Maya
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Maya était plus que ravie de partager ce moment avec Maddox. Il était très certainement le seule à le comprendre parfaitement, à la soutenir et en qui elle avait une confiance complètement aveugle. Le seule qui répondrait présent si elle demande de l'aide – même si c'était quelque chose qu'elle faisait rarement en soit, puisqu'elle avait toujours été plutôt du genre à se débrouiller toute seule depuis toute petite. Elle aimait beaucoup Maddow, de tout son cœur même et pourrait faire n'importe quoi pour lui, il lui redonnait le sourire et il était très certainement le seul à qui elle faisait écouter de temps en temps ses musiques, ses propres compositions. Il était le seul ami, qu'elle avait mu avoir depuis bien longtemps, le considérant même plutôt comme une grand frère sur qui elle pourrait compter à n'importe quelle moment, le grand-frère qui la protégeait de tous les danger bien qu'elle ne voulait que très peu souvent l'écouter. Elle l'entendait, parfaitement même mais depuis toute petite la jeune femme avait tendance à faire tout comme bon lui semblait, elle décidait de ses propres règles pour n'importe quoi, une vraie tête de mule quand elle s'y m'était complètement. Maya venait à refuser toutes règles quand elle avait une idée en tête, une vraie mauvaise joueuse en plus de ça, elle avait horreur de perdre que tricher était pratiquement devenue une seconde nature pour la petite blonde. Elle trichait depuis ses débuts, elle n'avait su pratiquement faire que cela et tout le monde est contre la triche et pourtant en trichant c'était drôle de voir que en même temps Maya apprenait. Après tout elle devait bien avoir le cour, avoir des notes pour les recopier sur un bout de papier avant de le mettre dans sa manche comme il le fait ! Tricher était le seul moyen qu'elle avait pu trouver pour réussir un minimum ses études du moins pour faire semblant car la rouge et or ne s'était jamais réellement sentit à sa place à l'école, elle ne se sentait idiote, moins forte que les autres autour d'elle et pourtant autour de Maddox se n'était pas le cas. Pas qu'il était bête, non loin de là même jamais elle ne pourrait penser cela surtout en pensant aux capacités du serdaigle mais il avait comme l'habitude de l'élevée, de la poussée dans ses retranchement, il la rendait tout simplement meilleure et pour cela Maya ne pourrait jamais le remercier de tout ce qu'il avait pu faire pour elle depuis qu'ils se connaissaient tous les deux.

Ils étaient en ce moment même entrain de partager un moment rien qu'entre eux, de quoi réjouir Maya car bien que en générale les serdaigles et les gryffondors s'entendaient plutôt bien, ils ne faisaient pas partit de la même maison et n'avait pas du tout le même emploie, d'autant plus qu'ils n'étaient pas dans la même année, ils avaient un dortoir à l'opposer l'un de l'autre et très peu de moment pour se voir ainsi. Elle était ravie et son sourire voulait tout dire montrant avec fierté les beaux bijoux qu'elle pouvait porter en ce moment même alors qu'elle faisait comme une mini défilé pour son ami devant lui. Malheureusement Maddow la stoppa dans son élan lui demandant de remettre les bijoux à leur place ce qui à valu une grimace de la part de la jeune femme vers le bleu et argent comme pour montrer son mécontentement. Elle venait à le suivre très rapidement dans ce qui avait l'air d'être la cuisine rigolant à la blague de Maddox rapidement sur le fait d'inverser le sel et le poivre. Et en réalité ce n'était pas du tout une mauvaise idée, sauf que Maya ne sera pas là de nouveau pour voir comment réagirait la professeure face à cette petite blague, donc au final il n'y avait rien de très amusant de faire cela, puisqu'ils rigoleraient en échangeant les deux mais ils ne verraient pas le résulta de ses échanges justement. Mais bien vite tout vira d'un seul coup alors qu'ils venaient à entendre du bruit venant de la porte d'enter. Oh non. Et si il y avait bien quelqu'un qui était rentré très certainement la professeur qui logeait ici et à qui Maya venait de prendre tous ses bijoux pour les mettre sur elle afin de faire quelque peu la grande devant le brun. Qu'est-ce qu'ils devaient faire à présent ? Maya était quelque peu paralysée pour le coup n'ayant pas prévu de plan de secours pour partir d'ici, puisqu'elle n'avait pas prévu le fait que les professeurs pouvaient rentrer d'un moment ou un autre ce qui était leur chez eux pendant toute l'année scolaire. Et d'un seul coup elle se faisait emmener de nouveau dans la chambre et plus précisément dans le placard alors qu'une silhouette pouvait apparaître au loin. Maya ne savait pas trop si elle devait paniquer ou plus s'amuser de la situation. Ils étaient la incognito et ils avaient encore l'avantage pour s'échapper de là car la dame ne les avaient pas encore vue.

« Roooh ! Mais c'est pas grave Maddow t'en fait pas on va se sortir de là en mode Ninja ! Wouaaaaaah … Aïe ! Tu viens de me taper !! »


Et effectivement alors qu'elle était entrain de faire un genre de geste comme les ninjas Maddow venait à la frapper à la tête ce qui lui vaudrait plus tard un bon bleu et une belle bosse sur le dessus de la tête. Et d'un seul coup elle venait à mettre sa main sur la bouche de Maddox pour éviter qu'il ne parle alors que la silhouette venait à entrer dans la pièce où ils se trouvaient cacher. C'était qui cette professeure ? Maya avait du mal à la reconnaître pour le coup essayant de regarder entre les fentes du placard sans réussir à deviner de qu'il s’agissait. Après tout elle ne connaissait que très peu de professeurs, puisqu'elle n'allait jamais en cour tout simplement ! Alors elle essayait en ce moment même de ne pas respirer enlevant petit à petit sa main du visage du Maddox en voyant de nouveau la silhouette sortie de la pièce. Bon elle avait un plan mais il fallait aller vite, très très vite espérant que Maddox puisse la suivre. D'ailleurs elle ne lui tarda pas à lui dire son plan tout en chuchotant.

« Bon, tu me suis et tu fais comme moi d'accord ? Il faut être très très discret, c'est trèèèèès important. »


Et avant qu'il ne puisse dire quoique se soit elle en-trouva les portes du placard, se mettant brusquement au sol pour ramper tout simplement. C'était cela son plan ? Et oui. Ce n'était pas forcément le meilleur mais c'était celui qu'elle avait trouvé, et pour la coup Maya avait très envie de s'amuser. Elle continuait de ramper jusqu'au bord du lit se cachant juste derrière, elle regarda les alentours et fit brusquement une roulade avant pour aller se cacher juste derrière le pan de la porte pour essayer de repérer où pouvait bien se trouver la sorcière de ces lieux et alors qu'elle allait de nouveau refaire une roulade avant elle percuta quelque chose … Maya n'osait pas relever les yeux maintenant, venant à tâter du bout des doigts ce qu'elle avait pu percuter avant de vite se rendre compte qu'il s'agissait de jambes et ce n'était très certainement pas celle de Maddox. Oups. Et c'était le cas de le dire alors que Maya venait à enfin relever les yeux après au moins bien cinq minutes pour regarder dans les yeux son vis à vis et lui adresser un grand sourire où l'on pouvait voir toutes ses dents. Toujours au sol elle venait à regarder la madame de tout en bas la tête encore de travers.

« Bonjours Professeure ! »


Elle continuait de sourire encore et encore et pourtant elle savait qu'elle allait de nouveau se faire punir. Depuis le temps, il fallait dire qu'elle avait l'habitude et peut-être qu'elle faisait que des bêtises pour se faire punir ? Après tout c'était au moins le seul moment où on faisait attention à elle …



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
Maddox Berkeley
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle / .sparkle Âge : 28 Parchemins : 1792 Gallions : 1043 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley 1478294386-bout-gauche 0/0I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley 14844311  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley Empty

Maddox & Maya
I know I needed you but I never showed
Alors que Maddox et Maya étaient passés à l’observation et la découverte d’une autre pièce de l’appartement, la cuisine, ils entendirent la porte d’entrée s’ouvrir. C’est à cet instant que Maddox avait réalisé qu’il n’aurait jamais dû suivre Maya, qu’il aurait dû l’arrêter. Il était pourtant plus vieux et plus mature qu’elle, il aurait dû la convaincre. Il ne lui montrait pas le bon exemple et il regrettait qu’elle puisse avoir des ennuis parce qu’il n’avait pas su l’arrêter et la raisonner. Il avait dû leur porter malchance en proposant d’échanger le sel et le sucre. Maddox emmena son amie se cacher dans la chambre, plus exactement dans le placard, pour qu’ils ne se fassent pas prendre. Ils auraient un peu plus de temps pour réfléchir à ce qu’ils devraient faire pour s’en sortir. Il espérait que le professeur serait reparti en deux temps trois mouvements. Dans le placard, ils ne voyaient pas grand-chose. « Roooh ! Mais c'est pas grave Maddox, t'en fais pas, on va se sortir de là en mode ninja ! Wouaaaaaah… Aïe ! Tu viens de me taper !! » En mode ninja ? Le Serdaigle était en train de désapprouver quand il donna un coup à la Gryffondor sans le faire exprès. Il essaya de lui dire de se taire et lui aurait bien mis la main sur la bouche, mais il ne savait pas où était son visage et il finirait sûrement par lui donner un deuxième coup. Comme s’ils ne faisaient pas déjà assez de bruit de cette façon. Pourtant, la main de Maya réussit à trouver la bouche de Maddox pour le faire taire, ce qui était très risible sachant qu’il était le moins bruyant des deux. Il vit une ombre passer à l’extérieur de la porte de placard. Le professeur était dans la chambre. Quand l’ombre s’en alla, Maya le laissa à nouveau retrouver l’usage de sa bouche comme il l’entendait. Quand la Gryffondor prit la parole, Maddox savait qu’il n’allait pas du tout être d’accord avec ce qu’elle allait proposer. Si c’était lui qui décidait, et il aurait dû le faire car il était le plus ancien dans ce placard, ils seraient restés cachés plus longtemps. « Bon, tu me suis et tu fais comme moi d'accord ? Il faut être très, très discret, c'est trèèèèès important. » Maddox allait dire qu’il n’était pas d’accord, qu’elle devait rester avec lui, mais Maya avait déjà ouvert la porte du placard et était en mouvement. Elle se mit au sol pour ramper et Maddox leva un sourcil en la regardant faire. Elle ne comptait quand même pas sur lui pour qu’il se mette aussi au sol ? Il faisait deux fois sa taille, ou presque, il n’aurait rien de discret. « Maya, reviens ici ! » Chuchota-t-il tout en lui indiquant avec ses gestes qu’elle devait revenir avant qu’il ne soit trop tard. Ils allaient se faire prendre à cause d’elle. Il le voyait venir de loin. Et bien sûr, comme il l’aimait trop, il ne lui en voudrait pas. « Maya, ton plan il est nul ! » Le brun arrêta de parler parce qu’elle ne l’écoutait plus et qu’elle commençait à beaucoup trop avancer pour pouvoir entendre sa voix basse. Soudain, Maddox vit une ombre s’approcher alors que Maya fit une roulade au sol. Il rentra un peu plus dans le placard pour se cacher, mais il voyait toujours la pièce. Il resta silencieux cette fois.

Il avait très envie de se taper la tête contre la porte du placard quand il vit Maya aux pieds du professeur. Il les vit se regarder et il se mordit la joue pour ne pas intervenir. Il ne savait pas quoi faire, mais il savait déjà qu’il n’allait pas laisser Maya se démerder toute seule bien longtemps, il ne pouvait pas ne pas l’aider. « Bonjour professeur ! » Maya ne disait rien d’autre, elle souriait au professeur, mais Maddox savait bien qu’elle était en difficulté. Elle ne pouvait pas se défendre. Alors, Maddox sortit de sa cachette. C’était un professeur qu’il avait déjà eu par le passé, mais comme il était en GISIS, il ne l’avait plus. Il ne se souvenait plus vraiment quelle matière elle enseignait et il se demandait si c’était un des professeurs de Maya ou un des professeurs d’une option qu’elle n’aurait pas suivie. Il s’avança alors vers les deux et aida Maya à se lever pour qu’elle soit un peu plus digne devant son enseignante. « Bonjour professeur. Vous vous demandez sans doute pourquoi et comment nous sommes entrés chez vous. Et vous avez probablement raison de vous le demander… C'est normal. » Malheureusement, Maddox ne trouvait pas sur le coup une excuse valable et plausible. La porte était quand même verrouillée. A moins qu’il essaye de lui faire croire le contraire. Mentir à ses professeurs, ce n’était pas son genre. Mais est-ce que cela valait la peine d’essayer ? « Je crois que vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes nés-moldus, Maya et moi. Nous étions poursuivis par des brutes… Je ne les nommerai pas… Pas la peine d’insister. Et oui, même à moi, avec ma taille, ils ont pas peur. Et on a voulu se cacher. Votre porte n’était pas verrouillée. Nous avons frappé, mais personne n’a répondu. Nous allions tout de suite ressortir, mais j’ai été me nettoyer et nous avons été un peu distraits. Mais je vous promets que nous ne voulions rien voler ou abîmer. » Au moins, ce qu’il promettait était vrai. Maddox montra les quelques taches de sang qu’il avait toujours sur sa chemise à défaut d’en avoir sur son visage. Peut-être qu’elle croirait à moitié à leur histoire. Et le professeur sembla avoir pitié d’eux. Elle leur dit que de toute façon, elle savait où les chercher s’il manquait quelque chose chez elle ou s’il y avait de la casse ou un truc abimé. Maddox dit que si c’était le cas, il se porterait responsable. Elle décida de leur donner un avertissement et leur dit que la prochaine fois, ils feraient mieux de trouver un professeur ou un surveillant plutôt que d’aller se cacher chez eux, mais qu’ils avaient eu un bon réflexe plutôt que de répliquer et de se battre. Elle ne leur enleva pas de points pour cette fois, mais leur demande de retourner en cours où ils étaient censés être. Quand ils quittèrent l’appartement, Maddox lâcha un soupir. « Je crois qu’on s’en tire plutôt bien… mais je ne suis pas près de te suivre à nouveau dans tes aventures de sitôt. Tu m’accompagnes à ma salle de classe ? » Il se doutait que Maya n’allait pas retourner en cours, mais elle pouvait au moins faire le chemin avec lui tant que personne ne les voyait. « Ramper… tu parles d’un plan. » Plaisanta-t-il en route tout en souriant à celle qu’il considérait presque comme une petite sœur. Il se demandait quel genre de grand-frère il aurait fait s’il en avait vraiment eu une comme Maya. Mais il n’y avait pas deux filles comme elle à Poudlard, il en était certain.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I know I needed you but I never showed | Maddox Berkeley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i needed you. (oron)
» [Unicorn IvE] Shugenja bow tech (avec variantes) HELP NEEDED
» You needed me... | ft. tasyoung
» Brad Maddox Gifs.
» Hello you ! ft. Maddox [HOT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 1-
Sauter vers: